J'veux pas grandir

J'veux pas que le Monde soit comme les gens le font, j'veux que le Monde soit comme je le ferais.

J'veux que les Africains ne soient plus pauvres, j'veux pas qu'ils soient contraints à s'aligner sur un mode de vie standardisé, j'veux qu'ils conservent leurs spécificités.

J'veux que tous les ouvriers du monde soient bien payés, j'veux un PC à 500 euros.

J'veux pas que la planète se réchauffe, j'veux pas renoncer à mes voyages en avion.

J'veux vivre décemment d'un travail artistique, j'veux pas que les artistes soient astreints à se plier au goût du public.

J'veux que la retraite par répartition perdure, j'veux pas entendre parler de la famille et de ses valeurs.

J'veux qu'on soit libre de tout dire, j'veux qu'on mette en taule ceux qui répandent leur venin anti-social.

J'veux pas de dictatures dans le monde, j'veux que Bush soit débarqué de son poste par la force s'il le faut.

J'veux qu'on m'aime et qu'on me soit fidèle, j'veux être libre de m'adonner à tous les plaisirs.

J'veux que les riches soient pauvres, j'veux que les pauvres soient riches.

J'veux que l'on préserve les traditions et les coutumes des Peuples du Monde, j'veux que l'Occident renonce à être l'Occident.

J'veux que le métissage des cultures soit partout, j'veux que les Peuples du Monde conservent leur authenticité.

J'veux être pris en compte, j'veux pas de l'égocentrisme.

J'veux pas subir l'autorité, j'veux que papa et maman m'aide à payer mon appart, j'veux qu'un État transnational organise les affaires du monde.

J'veux être la cellule rebelle et agitatrice d'un corps social heureux créé à mon image.

J'veux un piercing dans le nez, j'veux qu'on me respecte.

J'veux vivre avec insouciance, j'veux que la Cohésion sociale secoure les endettés.

J'veux coucher avec des séropositifs, j'veux que la société prenne en charge les malades du sida.

J'veux vivre dans ma bulle, j'veux que le Monde ressemble à ma bulle, j'veux que la réalité se plie à mes rêves, j'veux pas que la réalité soit méchante comme ça.

J'veux, j'veux pas, j'veux, j'veux pas.

J'veux pas grandir, j'veux retrouver l'alter-monde du ventre de maman.

Extrait du Citoyen durable, que je ne saurais trop vous conseiller !

Barbie from Hell

Voilà un vrai site de Barbies pour vos enfants.

Libertarien ?

Je m'affiche libertarien. A celles et ceux qui l'ignorent, les libertariens sont des partisans de la liberté, sous toutes ses formes. Pascal Salin, dans Libéralisme, a fort bien synthétisé la quintessence de notre doctrine. Le Mises Institute, situé à Auburn (USA), est l'un des plus gros pourvoyeurs de textes et de réflexions libertariennes.

A dire vrai, je me considère plus comme un libéral classique, au sens de Tocqueville ou Jouvenel, et comme un "Autrichien", que comme un libertarien stricto sensu.

Mes préférences vont plus vers Menger, Mises, Bastiat ou à la rigueur Hayek et Rothbard, que vers David Friedman, c'est clair. J'emploie néanmoins à dessein le terme "libertarien".

En effet, les "libéraux" sont, en France tout particulièrement, clairement affichés à droite. Pour beaucoup, "libéral" rime avec "UMP", "Sarkozy" ou tout simplement "droite". Outre qu'Hayek a expliqué, il y a déjà bien longtemps, en quoi les libéraux ne sont pas de droite, il me semble toutefois nécessaire de tenir compte du poids des traditions. Habits die hard chez les Français. Je pense que le mot "libéral" sera pour longtemps encore connoté péjorativement ici. Ou, s'il n'est même pas négatif dans la bouche de celui qui l'emploie, il est assimilé maladroitement à la droite.

Or les libéraux ne sont pas fondamentalement de droite. Ni de gauche d'ailleurs. Comme le dit Eskoh, le libéralisme n'est pas politique. Il est même anti-politique, intrinsèquement. Sinon ontologiquement.

C'est la raison pour laquelle j'emploie le terme "libertarien" qui, lui, n'est pas très connu et encore relativement vierge de tout travestissement.

1401 lectures