Bonjour, je suis l'Etat. Tu as de l'argent ? moi j'en ai plus

J'aime bien ressortir les vieilleries, surtout lorsqu'elles sont pertinentes ; en voici une de mon ami Jean-Louis.

A l’heure où intellectuels, experts, journalistes, responsables syndicaux ou politiques polémiquent sur la réalité du déclin de l’économie française, je voudrai rappeler quelques enseignements de l’histoire économique particulièrement intéressants.

L’histoire nous enseigne beaucoup de choses pour peu que l’on médite ses leçons. Aveuglés par l’idéologie, nombreux sont ceux qui refoulent l’histoire pour la réécrire à leur convenance. Dans cette entreprise, les régimes collectivistes furent les plus doués mais en même temps les plus suicidaires : ils s’approprient l’éducation et l’information pour distiller parmi les esprits une science et une histoire officielles dont le rôle est de glorifier le régime plutôt que de transmettre des connaissances. A certains égards, l’agonie du système universitaire français ne s’explique pas autrement. Mais quand on trafique un baromètre, ce dernier perd toute son utilité pour le plus grand malheur de celui qui voulait s’en servir.

lire la suite

The French Employment Fiasco

Voici un article incontournable de l'ami Lew.

Americans can only be mystified by the protests that rocked France and led to a cave in by the government. A small economic reform that would have meant the start of much-need liberalization has been repealed.

The change in labor law would have permitted employers to fire workers, age 25 years or younger, in the first two years of employment. On the surface, it seems that workers in this category — backed by nearly the whole of French public opinion — regard this common-sense change as treason to all that is good and just. In fact, they are demanding what no dynamic and productive economy can or should ever promise: lifetime job security.

lire la suite

131 lectures