Sur le droit au logement, j'aurais beaucoup de choses à dire, mais du tout le temps de les écrire. Je voudrais seulement ici insister sur un point : pourquoi le sujet intègre-t-il si rapidement le calendrier politique (Xavier Emmanuelli et ses propositions, le projet de loi, la profession de foi de Chirac, etc) ?

Pour deux raisons cumulatives :

  • la campagne des présidentielles qui débute met la pression aux candidats, et les oblige à draguer tous les électeurs
  • le poids immense pris par le quatrième pouvoir qui, n'en déplaise à Thierry Crouzet, est plus puissant que jamais. L'idée géniale consistant à poser des tentes à des endroits médiatiquement stratégiques a permis de faire l'actualité.

Moralité ?

Vous êtes partisan de telle ou telle thèse, vous défendez telle ou telle valeur ; faites dans la provocation et prenez en otage les candidats à la présidentielle : alors vous aurez gain de cause. Cela devrait tous nous faire réfléchir.