Puisqu'on ne peut pas commenter le blog de l'ami Xavier, et que seuls les trackbacks sont autorisés, je le remercie ici, et par lui plus encore Anton, le bloggeur des Carnets du chemin ascendant, pour la qualité de leurs billets respectifs.

Le mien, en l'occurence, ne représente que peu d'intérêt, j'en ai bien peur !