Je n'ai pas encore parlé de ce bouquin de Steven-D Levitt et Stephen Dubner. C'est un tort, car il est très intéressant. Voire passionnant. L'auteur, qui pour l'occasion a utilisé un journaliste comme porte-plume, est un économiste quelque peu hétérodoxe, au moins dans les thèmes qu'il aborde. Ce livre lui permet d'exposer la raison pour laquelle, et ce n'est qu'un exemple, la légalisation de l'avortement il y a trente ans, a des conséquences positives aujourd'hui sur la démographie de la criminalité. Comment le choix d'un prénom est pour des parents une preuve de contextualisation sociale. Il montre aussi que la piscine du voisin est sans nul doute plus dangereuse pour votre enfant que le flingue que range dans son tiroir ce même voisin.