C'est la question à laquelle répond Alain Dumait.

Je ne suis pas nécessairement en désaccord avec lui, dès lors qu'il se qualifie d'abord "de droite" et ensuite seulement de "libéral". Du reste, puisque je me tue à dire que l'on peut être libéral et de "gauche", sans parler du "centre" bien évidemment, c'est que l'on peut tout autant être libéral et de droite. Ce que je regrette, c'est simplement que les deux termes soient souvent assimilés, notamment à gauche, et que les gens de droite, de leur côté, pratiquent une opprobre aussi prononcée à l'encontre de ceux qui refusent de les rejoindre. On a les adversaires qu'on mérite.