Enfin, le chef-d'oeuvre de Robert Heinlein est ré-édité en français. Un must, j'ai dévoré ce bouquin. Je comptais vous le présenter, mais franchement, il me semble préférable de vous renvoyer vers la prose du maître de la SF libertarienne, j'ai nommé l'ami Sylvain. Juste le premier paragraphe, pour vous donner envie de lire les suivants :

Nous sommes en 2075. Bien que la disette et la surpopulation y soient chroniques, la Terre est en paix sous l’égide des « Nations Fédérées » (une sorte d’ONU, en plus « musclée »). La Lune est habitée par plusieurs millions de personnes. Des bagnards et des déportés y ont fait souche et, pour des raisons physiologiques (car la gravité est plus faible sur la Lune et au bout d’un certain temps, le corps se modifie), ils ne peuvent revenir sur Terre. Leur principale occupation est la production de céréales dans de gigantesques galeries souterraines, céréales qui sont ensuite envoyées sur Terre. Comme son titre l’indique, ce roman raconte la révolte des habitants « lunatiques » qui veulent que leur indépendance soit reconnue par les nations terriennes. Après pas mal de péripéties, dont des bombardements de la Terre par des rochers catapultés de la Lune, et avec l’aide d’une intelligence artificielle, ils réussiront.

A lire également, une petite étude sur le libertarianisme de l'auteur. Ainsi qu'un fil de discussion ici. Et puis pour ceux qui veulent aller plus loin, voici le merchandising adéquat.