Le Citoyen durable vous l'apprendra.

Exploiter les pauvres, c'est excellent. Ils sont si nombreux que ça en vaut réellement la peine : ne dit-on pas que les petits cours d'eau font les grandes rivières ? Et puis le gros avantage qu'il y a à exploiter les pauvres c'est qu'ils sont beaucoup moins retors que les riches (les riches ont des relations haut placées, ils sont chafouins comme pas deux et vous voient venir de loin). Non vraiment, vivre aux crochets des pauvres, c'est l'idéal.