I Am X

Ce n'est pas un truc porno, rassurez-vous. C'est une nouvelle chanson dans la playlist. J'espère que vous apprécierez ce morceau de New Wave contemporaine, si je puis me permettre cette dénomination. Il s'agit du side-project individuel de Chris Corner, dont vous pourrez lire une interview ici.

J'espère que vous apprécierez !

Qui a peur de Frankenstein ?

En réunion du comité local, on nous a dit que la directive Bolkestein est vachement hardcore, genre pas sympa mais qui déchire sa race : elle respecte pas le marché du travail, le droit social acquis par les travailleurs grâce à toutes nos luttes, et ça c'est vachement pas cool, man.

D'abord ces capitalistes de merde ils font chier parce qu'ils gagnent plein de pognon sur le dos des gentils ouvrier, qui eux sont cools et sympas ®.

En plus, non contents d'exploiter les enfants vietnamiens par la fabrication de ballons de foot et de vêtements de sports par des firmes bushistes, ils en profitent pour se sucrer en vendant des cassettes pornos à tous les gentils ouvriers, cools et sympas ®.

Au fond, c'est ça le truc de la directive Frankenstein : c'est un produit d'affreux capitalistes assoiffés de sang et d'argent, qui branlent rien de la journée, et qui bossent pour le solde de la CIA et de Micro$oft.

C'est vrai quoi, ils deviendront quoi nos ouvriers français ? Ils peuvent pas gagner trois francs six sous, merde ! Faut se battre, TOUS ENSEMBLE ! A plusieurs, on obtient toujours plus (et en plus, c'est vachement mieux pour la belote).

C'est normal que la population française elle soit solidaire ! Qu'elle paye pour les avantages acquis de tous les ouvriers cools et sympas ® ! Sinon, de toutes façons, ils ne seront plus sympas, ce serait con. Vous les obligeriez à faire grève, ce serait de votre faute. Vous les obligeriez à vous empêcher d'aller bosser, pas solidarité, alors soyez cools, quoi. Je dis ça pour votre bien, vous savez.

Et puis si les ouvriers portos ou polaks venaient en France construire des maisons Phénix au prix des maisons portos ou polaks, les maisons individuelles couteraient pas assez cher. Du coup, des gentils ouvriers - cools et sympas ® - pourraient se laisser berner par le grand capital, et choisir d'accéder à la propriété, comme ces gros porcs de bourgeois et autres fascistes.

La directive Frankenstein est donc une tentative de subversion et de destabilisation du peuple populaire de masse qui est en lutte contre l'exploitation des exploiteurs, et c'est pouquoi il faut voter NON à l'entrée de la Turquie dans la constitution.

Edwige Fenech

L'ami Pierrot a évoqué très récemment les dix films les plus nuls qu'il lui a été donné de voir. Foin de Max Pécas et autres BHL, nous avions deux points de divergence. D'une part, Chantages de femmes de Michel Ricaud. Je cite Pierrot :

Quant à "chantage de femmes", je ne me souviens absolument pas du nom des actrices! c'est un porno d'une facture aussi médiocre que n'importe quel autre film X. Mais si je l'ai placé en tête de mon classement (et il le mérite !), c'est pour les propos qu'il tient qui sont ignobles ! En gros, toutes les femmes du film sont des chiennes qui ne veulent que du cul (admettons, nous sommes dans un univers codifié!) mais qui ensuite prétendent qu'elles ont été violées pour faire chanter les hommes (ben voyons !). Donc, si nous approfondissons, le viol n'est qu'un prétexte de femmes toujours consentantes pour culpabiliser les hommes. Ce discours me fait horreur et me fait vomir parce qu'on sent en plus qu'il est conforme au mode de pensée du beauf de base (combien de fois j'ai entendu des connards prétendre qu'une fille violée l'avait cherché ou avait provoqué ! pensez-vous, elle avait mis une jupe !).Donc, "Chantage de femmes" ignoble merde à proscrire, à conchier, à conspuer !

Je ne discuterai pas le "scénario" de ce film. Eddy, de DVDRama, semble toutefois avoir plus apprécié que Pierrot. Mais les arguments de ce dernier me semblent particulièrement convaincants. Je n'ai pour ma part vu ce film que... sans le son, ce qui ne me permet pas de porter un jugement. Alors je fais confiance aux remarques de Pierrot. Je note toutefois que l'actrice pincipale n'est autre que Marie Noelly, l'une de mes actrices fétiches (au sens fort du terme !) - bien avant Deborah.

Avec la même, je vous conseille tout particulièrement Etreintes à la prison de femmes, Deux belles garces ou Attention fillettes !, mais vraiment pas L'Education d'Anna, ignoble nullité. J'aurai probablement l'occasion de parler plus longuement, une autre fois, de Marie.

Et d'autre part, notre autre divergence portait sur La Toubib du régiment de Nando Cicero. Non que je conteste le fait que ce film est une nullité, je l'aurai même classé en tête en ce qui me concerne. Mais j'en profite pour rebondir sur une actrice aujourd'hui injustement oubliée, Edwige Fenech. Compte tenu des précédents de ce blog - je ne citerai que Black Emanuelle - je me devais de parler d'une telle actrice.

Plantons tout de suite le décor : nombre de gens n'aiment pas cette actrice. Je cite une nouvelle fois Pierrot :

Copeau, j'attends avec impatience le moment où tu évoqueras la carrière de l'inénarrable Edwige Fenech dont certaines mauvaises langues ont dit qu'elle était aussi excitante qu'un plat de tagliatelles froid.

Vous trouverez à la fin de ce billet des photos qui vous permettont, si vous ne la connaissez pas ou si votre mémoire est défaillante, de vous faire une opinion par vous-mêmes.

lire la suite

569 lectures