Le principal argument avancé en faveur du syndicalisme et de tous les privilèges dont bénéficient les syndicats, c'est leur "pouvoir supérieur de négociation".

Cela étant, en expliquant comment le marché du travail fonctionne réellement, Mises a démoli cette thèse.

Sur le marché du travail, la concurrence parmi des entrepreneurs permet un équilibre étroit entre la productivité marginale du travail et la compensation des travailleurs.

A lire ici.