Octavius, de Chacun pour soi, nous fait remarquer qu'il y a quelque paradoxe, lorsqu'on s'appelle Noël Mamère, à prôner la résistance civile au nom d'idéaux discutables, quoique louables : c'est prendre le risque de faire siens de tels préceptes et par conséquent d'adopter le même comportement, en applicant le principe de résistance civile à toute mesure de la municipalité de Bègles non conforme aux idéaux de tel ou tel. C'est la vision de Thoreau. A ceci près que ce dernier refusait de se soumettre à des lois ou à une autorité dont les effets étaient jugés contraires à la dignité de l'homme ou aux aspirations de la vie.

Rien de tel si demain je refuse de payer un impôt qui ne me plaît pas ; rien de tel non plus si j'arrache un plan de maïs transgénique pour imposer à la société grégaire de consommation mes habitudes alimentaires. Même si, ce faisant, je fais le jeu des grandes compagnies agroalimentaires européennes, qui, tant que les OGM seront refusées en France, auront donc à disposition un marché captif bien à l'abri des compagnies américaines.